>> Où fêter El Dia de los Muertos au Mexique ? Guide complet <<

ou feter el dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

Mexique

Chaque année, fin octobre début novembre, squelettes, têtes de morts, oeillets d’inde et guirlandes colorées envahissent le Mexique. Les défunts sont à l’honneur, la fête des morts commence !

À cette période, les croyances locales pensent que les âmes des défunts sont invitées à rejoindre leurs familles et amis du côté des vivants. Différente de la Toussaint en France, “El Dia de los Muertos” de son nom originel, est une fête joyeuse et festive. Pour les Mexicains, c’est un moment de commémoration durant lequel ils sont heureux de se rappeler les bons souvenirs partagés avec leurs chers disparus.
Avec la musique, les décorations et des maquillages tels que ceux de La Catrina sur le visage, les Mexicains célèbrent en couleur les disparus en leur rendant hommage.

Pour ce guide complet, j’invite Chloé, mon amie vivant au Mexique depuis bientôt 11 ans, à nous parler de cette tradition et à nous donner les lieux de fête où se rendre pour la célébrer de la manière la plus authentique et locale possible.
Plongez avec nous dans l’ambiance mexicaine, festive et colorée, pour El Dia de los Muertos !

El Dia de los Muertos au Mexique – Guide complet

 LA TRADITION 

Issue d’un mélange de traditions catholiques et pré-hispaniques, Día de los Muertos est la fête traditionnelle la plus importante du pays. Certaines régions célèbrent ces jours particuliers sur une durée plus large allant de fin octobre à début novembre, mais les dates les plus importantes restent le 31 octobre, le 1er et 2 novembre.

el dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

Alors, que se passe-t-il pendant ces 3 jours ?

  • La nuit du 31 octobre au 1er novembre est dédiée aux âmes des enfants décédés, une nuit particulièrement forte en émotions car évoquer le décès d’un enfant reste toujours très douloureux.
  • La nuit du 1er au 2 novembre est, elle, dédiée aux défunts adultes.

À cette période, les Mexicains se préparent de différentes manières. Ils érigent un autel familial sur lequel sont disposés des éléments dont chacun à son importance. Tout est mis en place pour guider et accueillir les âmes des défunts qui voyagent pendant la nuit et viennent leur rendre visite.

À l’origine, les autels servaient de recueillement pour les familles ne pouvant pas se rendre sur les tombes. Dorénavant, chaque famille décore un autel et se rend, si possible, également au cimetière pour leur rendre hommage. Chacun peut alors s’exprimer sur ce qu’il éprouve face à ces pertes. C’est une manière de les remercier de les avoir connus et d’avoir partagé de beaux moments de leur vivant. Une célébration colorée durant laquelle la nostalgie positive domine.

Comment est ériger l’autel ?

L’autel est établi avec plusieurs symboles et offrandes :

  • Les fleurs oranges : les oeillets d’Inde ou “cempasúchil” servent à guider les âmes. Des pétales sont disposées par terre jusqu’à l’autel pour déterminer un chemin à suivre et attirer les défunts grâce à son parfum.
  • Les bougies : éclairent le chemin et sont allumées en racontant une histoire vécue avec chaque personne.
  • Les guirlandes en papier de soie ou “papel picado” : coupées très finement, elles représentent des scènes de vie. Elles sont accrochées dans les rues entre les bâtiments mais aussi sur les autels.
  • “Las calaveritas” : des petites têtes de mort en sucre typiques que l’on peut trouver au marché. Chaque « calaveritas » représente un membre de la famille. Son nom est parfois inscrit dessus.
  • La nourriture et la boisson qu’aimaient les défunts : des gâteaux, une petite bouteille de tequila, une bière ou même des paquets de cigarettes…
  • “El pan de muertos” : le pain des morts, une brioche sucrée à la fleur d’oranger censée représenter les os d’un squelette. (Retrouvez la recette à la fin de l’article dans la partie Cuisine)
  • L’encens de copal : embaume et purifie l’air pour attirer les esprits
    L’eau : permet de calmer la soif des défunts après leur long voyage.
  • Le sel : pour purifier les âmes.

Fiers de leurs autels, les familles ouvrent parfois leurs portes aux visiteurs.
C’est une belle opportunité pour engager le dialogue et discuter avec eux. Lors de mon voyage en 2018, j’étais assez étonnée de voir à quel point ils sont ouverts et contents de nous partager leur culture et leurs traditions.

autel décoré dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

Que se passe-t-il dans les cimetières ?

Il n’y a pas que dans les maisons que l’on fait la fête, les cimetières sont aussi ces soirs là des lieux festifs ouverts la nuit. Les sépultures sont décorées, recouvertes de centaines de fleurs et de bougies. Les Mexicains envahissent littéralement les lieux afin de célébrer et ajouter de la couleur à cet endroit habituellement sombre et triste. Parfois ils viennent avec un pique-nique pour toute la famille et même des instruments de musique pour danser…
Le 1er novembre, ils veillent leurs morts jusqu’aux 12 coups de minuit, moment à partir duquel les morts sont autorisés à venir les rejoindre.

cimetiere dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez
cimetière el dia de los muertos mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

 LA CATRINA 

C’est quoi La Catrina ?

La Catrina est un symbole mexicain relativement récent, qui est devenu une figure emblématique de la fête des morts au Mexique. Elle est représentée par un squelette féminin à l’allure noble et élégante. Elle porte un grand chapeau et de riches vêtements inspirés des Européens.

la catrina dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

Quelle est l’origine de La Catrina ?

Au moment de la révolution mexicaine, José Guadalupe Posada, un artiste et caricaturiste mexicain, représente La Catrina pour la première fois. Artiste engagé, il décide d’illustrer de manière satirique la société. À cette époque, de nombreux Mexicains se mettent à renier leurs origines et leur culture afin de ressembler aux riches Européens (Français et Espagnols) venus nombreux dans le pays. Pour lui, nul n’est besoin de se prendre pour quelqu’un qu’il n’est pas. Il dessine alors ce squelette avec un magnifique et luxueux chapeau français pour montrer que la mort touche toutes les catégories sociales. Face à cela, nous sommes tous pareils.

Quelques années plus tard, Diego Rivera, le mari de Frida Kahlo, commence à reprendre ce personnage dans ses oeuvres pour lui rendre hommage, suivi de sa femme. Petit à petit, grâce à ces artistes, le visage du squelette commence à devenir un symbole fort du Mexique. Non seulement pour représenter la mort, mais aussi pour montrer que c’est quelque chose qui peut être beau, esthétique et coloré.

Aujourd’hui, on se maquille en Catrina pour faire partie de la célébration. Dans les rues, nombreux sont ceux qui se font maquiller dans des stands dédiés. Pas besoin de venir avec du maquillage dans vos valises, vous pourrez facilement trouver des Mexicains qui seront heureux de vous maquiller contre quelques pesos. C’est très commun et populaire au Mexique, vous en verrez partout !

dia de los muertos au Mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez
catrina dia de los muertos au Mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez
dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

♦ OÙ SE RENDRE POUR EL DIA DE LOS MUERTOS AU MEXIQUE ? 

Vous vous demandez sûrement où se rendre pour fêter El Dia de los Muertos au Mexique ? Et bien, on vous conseille 7 villes ou villages dont certains ont même inspiré les créateurs de Disney pour le film Coco ! Si vous ne l’avez pas encore vu et que cette ambiance vous intrigue, je vous invite fortement à aller le découvrir. Il reflète assez bien ces nuitées si particulières remplies d’émotions.
Je l’adore tout particulièrement et il a une double importance pour moi car j’ai travaillé pendant des années chez Disney, dans le cinéma. Vivre alors cette fête en vrai, comme si j’étais au coeur du dessin-animé, était une expérience extraordinaire.

Coco n’est pas le seul film à avoir mis cette fête en lumière. Spectre avec James Bond, a lui aussi inspiré la création d’un grand défilé sur l’avenue principale de Mexico.
Grâce à ces deux succès mondiaux, la fête devient populaire et reconnue. C’est une tradition vivante qui ne se perd pas, au contraire, on peut dire qu’elle s’amplifie d’années en années.

Les 7 plus beaux lieux pour fêter El Dia de los Muertos au Mexique

Ces villes et villages sont situées dans le centre et le sud du Mexique, où est vécue plus fortement El Dia de los Muertos. Étant donné la culture plus américanisée du nord, elle l’est beaucoup moins dans cette région où Halloween prédomine.

carte du mexique dia de los muertos
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

1. Mixquic – Estado de México

Très proche de Mexico, Mixquic est un des petits villages qui a inspiré le dessin animé Coco ! C’est un village très intime où tout est joliment décoré. Sur les 2 rues principales, l’ambiance est festive avec de nombreux stands pour manger, acheter des souvenirs, des fleurs ou se faire maquiller. Tout est fait pour profiter du moment pleinement et créer de jolis souvenirs. Les photographes trouveront le village très photogénique aussi. De plus, beaucoup de mexicains vous ouvrent leurs portes et vous invitent à découvrir leur autel superbement décoré.

2. Patzcúaro / Isla de Janitzio – Michoacán

Patzcúaro, dans l’État du Michoacán, est un des villages où la tradition est la plus ancrée. Joyau de l’architecture coloniale, ses décors ont également inspiré Coco. Tout le village est décoré avec soin. Au milieu des montagnes, la ville est bordée par le lac Patzcúaro, sur lequel se trouve une île du nom de Janitzio. Durant la fête des morts, son cimetière situé sur les hauteurs, est totalement illuminé, envahi par les bougies et les fleurs. En contrebas, il est possible de se balader tout autour, en barque éclairée à la chandelle et de profiter des nombreuses animations sur l’eau. Tout est vraiment magnifique !

Si vous souhaitez vivre El Dia De Los Muertos au Mexique de l’intérieur dans la pure tradition, Mixquic et Patzcúaro sont les endroits parfaits !

3. Chignahuapan – Puebla

Dans l’État de Puebla, la fête bat son plein à Chignahuapan. Les soirs, sur le lac, un spectacle de lumière illumine la ville. Des représentations aztèques et indigènes sont à l’honneur, avec des danses et de la musique perpétuant une tradition pré-hispanique. Depuis les restaurants ou directement sur les barques, le spectacle est magique !

4. Santa María Atzompa – Oaxaca

Santa Maria Atzompa dans l’État de Oaxaca, est un petit village comme Mixquic où sont organisés plusieurs processions et défilés. Les familles se recueillent sur les tombes de leurs défunts durant un long moment. Elles y mangent, discutent et écoutent de la musique, éclairées par des milliers de bougies.

5. Aguascalientes

Dans le nord de Mexico, Aguascalientes est la ville d’origine de l’illustrateur de La Catrina, José Guadalupe Posada. La célébration est alors tournée davantage en son hommage. Tradition et coutume sont les maîtres mots du “Festival de las Calaveras” célébré en son honneur. Entre le défilé de “calaveras” (têtes de morts), les visites de la ville, le concours d’autels, les pièces de théâtre ou encore les concerts, Aguascalientes vous embarque pour un voyage hors du temps.

6. Ciudad de México

Au coeur de la capitale du Mexique, les mariachis mettent l’ambiance jusqu’au bout de la nuit !

Plusieurs coins de la ville sont à voir pour leur décoration remarquable ! La place principale, où est située la cathédrale est incontournable. Le grand défilé, instauré depuis le film Spectre, parcourt la ville en musique. Durant 1 heure les déguisements de Catrina et hommages à Frida Kahlo sont à l’honneur.

Au sud de la ville, dans le quartier artistique de Coyoacán, des autels sont érigés pour représenter chaque régions du Mexique.

Il y a aussi Xochimilco et ses jardins flottants. Un lieu prisé des touristes pour ses barques colorées. Illuminées de nuit, elles naviguent sur les canaux et vous plongent dans un moment suspendu et magique à contempler les beautés environnantes. Réveillés par la musique des mariachis et un peu de tequila, vous êtes repartis jusqu’à l’aube !

7. Pomuch – Campeche

Âmes sensibles s’abstenir ! À Pomuch, la célébration traditionnelle va encore plus loin. Quelques jours avant le Jour J, les morts sont exhumés de leur tombe afin d’être préparer pour le voyage de leur âme. Les ossements sont alors nettoyés et purifiés avant d’être remis à leur place, entourés d’un linge propre et disposés dans une boîte colorée. Une vraie découverte dans l’État de Campeche. Mais n’y étant jamais allée, je ne sais pas si il est possible d’assister à ces cérémonies très intimes.

♦ PLAYLIST DIRECTION LE MEXIQUE ! 

Pour vous plonger dans l’ambiance musicale de la fête des morts, rien de mieux qu’une playlist regroupant des chansons représentatives de ce moment de l’année. L’Office de Tourisme de Mexico nous offre ce plaisir avec une compilation spéciale de titres de chanteurs ou groupes mexicains.

♦ CUISINEZ POUR EL DIA DE LOS MUERTOS

Pour un voyage express au Mexique, je vous conseille cette recette du “pan de muertos”. Un régal !

pan de muertos dia de los muertos au mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez
pan de muertos dia de los muertos mexique
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

El Dia de los Muertos est une fête que j’ai eu la chance de vivre de l’intérieur, en totale immersion et ça m’a beaucoup marqué. C’est une expérience très spirituelle et le reflet parfait de l’optimisme mexicain. On parle très souvent d’Halloween, mais je trouve que la fête des morts a autant sa place dans les fêtes populaires étrangères à découvrir ! Je vous souhaite de la vivre un jour !

Dorénavant, j’essaie le plus possible de mettre des petites touches de cet univers dans ma vie personnelle. Vivre cette fête des morts différemment, accepter d’en parler, se remémorer des bons souvenirs… des touches positives et joyeuses inspirées du bout du monde.

En tout cas, j’espère vous avoir embarqués avec moi dans cette magie et ce voyage fascinant, haut en couleurs !

Adíos amigos ! 😉

Vous avez Pinterest ? Épinglez cet article pour l’enregistrer et le retrouver à tout moment :

  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez
  • Partagez
  • Partagez
  • Partagez
  • Épinglez

Vous souhaitez vivre El Dia de los Muertos au Mexique ? Voici nos conseils en vidéo :

Pin It on Pinterest

Share This