Un matin neigeux…


Petit déjeuner avec mes parents ce matin, je suis venue leur conter mes aventures de tournages en Algarve ; Odeur de pain chaud, feu qui crépite dans la cheminée, café amer dans la gorge et partages dans la cuisine…

Déjà, j’aime. Déjà, je suis heureuse.

Ce sont ces instants simples qui me manquaient tant. Ces matins où les petits déjeuners s’éternisent et où les discussions s’enlisent !

Dehors tout est blanc, il a fait -16 cette nuit. On aime ces températures extrêmes.

Chaque matin aux aurores, c’est la même question, la première question des hivers froids, l’œil à peine ouvert et les cheveux en bataille « combien il a fait cette nuit? » Et on se réjouit chaque fois un peu plus d’être bien au chaud.

 Une rencontre inattendue…


Et là dehors, entre la tartine beurrée et la gorgée de café brûlant, un cerf apparaît ! Un beau cerf, avec ses bois tout entre-mêlés qui court dans la neige, à quelques mètres de la fenêtre. On voit souvent des biches par chez moi, des lapins, des belettes, des hermines blanches, des traces de sangliers timides mais des cerfs… jamais ! Je n’en avais jamais vu auparavant !! 
Et ce moment que j’appréciais déjà tant, moment ordinaire, est devenu extra-ordinaire.
Animal totem à l’orée du bois pour un matin bohème,
entourée des gens que j’aime.

“Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. »

Albert Einstein

Share This