Intuition féminine ?


Ce soir j’arrive à Quito à la tombée de la nuit… Capitale de l’Equateur. Tout le monde m’a dit de faire attention à cette ville qui recèle pourtant de très jolies choses à visiter.
Dans le bus local qui m’amène de la gare routière en centre ville, deux dames sont intriguées par mon sac à dos énorme. Elles me demandent où je vais et veulent m’aider à trouver mon chemin. S’en suit une discussion entre 5 femmes équatoriennes qui cherchent toutes à me protéger. Le quartier est dangereux, la ville en général est dangereuse me disent-elles, l’une en posant sa main sur mon épaule affectueusement. Deux d’entres elles, adorables, une mamie et sa petite fille, décideront de m’accompagner jusqu’à la porte de mon auberge. Merci. Merci à ces jolies rencontres, à ces regards entre femmes qui se sont croisés, et instinctivement elles m’ont aidé.
Je n’aime pas cette sensation d’insécurité dans une ville. Je ne m’attarderai pas.
Mais par bonheur, par chance et quelque part grâce à un bon karma qui ne me quitte pas, l’arrivée dans cette ville aura été douce pour moi grâce à ces femmes attentionnées et pleine de gentillesse
Tout va bien. Ce soir je m’endors sereine.

♥ C’est le pouvoir du voyage en solo, tu te sens bien tu restes,
tu ne le sens pas, tu pars. ♥

Share This